herv√© beaudouin ¬†- ¬†beno√ģt engel ¬†- ¬†luca bellisai ¬† ¬†I ¬†¬†architectes

CENTRE SOCIAL ET CULTUREL  - Angoulême (Charente)  - 2016  

Architectes : Hervé Beaudouin - Benoît Engel - Jean-François Galinet, Paysagiste

 

une bibliothèque médiathèque de quartier,

une salle multiactivités pouvant accueillir des spectacles avec gradins,

différentes salles d'activités,

des bureaux.

Le bâtiment est implanté dans un quartier dit « sensible » de la ville :

le quartier Grande Garenne.

L'écriture architecturale est simple et pure.

La décomposition des volumes en 3 hauteurs différentes,

et leur décalages crée une variété harmonieuse, qui évite tout effet de masse.

Cette composition permet de bien identifier chaque entité.

Le bâtiment est compact afin de limiter les déperditions thermiques.

Le dessus des toitures terrasses des volumes (à l'exception du volume haut),

visible depuis la rue Antoine de Saint-Exupéry, est végétalisé.

Toutes les ouvertures sont protégées par des brise-soleil,

orientés en fonction des différentes expositions.

Ces brise-soleil préservent également l'intimité des locaux et assurent une protection de sécurité.

 

Nous avons recherché une organisation simple et claire des locaux,

en distribuant au mieux les pièces par rapport à leur fonctionnalités respectives.

L'accès au bâtiment est parfaitement identifiable, dans l'angle formé par la bibliothèque et les locaux administratifs.

L'entrée est abritée par un vaste espace couvert, en angle,

crée grâce au retrait de la façade vitrée.

La Bibliothèque, placée au Nord du parvis, se prolonge par un portique, en partie en porte à faux,

qui permet de créer une fenêtre événementielle,

visible depuis le passage ouvert traversant la galerie commerciale. 

La grande salle est ouverte, latéralement, sur l'extérieur,

ce qui permet de ne pas avoir un effet de confinement,

par exemple dans les réunions, séminaires ou conférences.

La sortie vers l'extérieur est abritée, sous un vaste volume débordant de la salle,

qui assure également la protection solaire. 

 

Matérialité :

 

Les murs :

Le bâtiment aves murs en béton de calcaire.

Ce béton de calcaire est très différent du béton gris « standard ».

Cette technique du béton de calcaire, simple à réaliser, donne un très bel aspect,

proche de la pierre naturelle.

Elle a aussi l'avantage d'être facile à ravaler en cas d'agression, tags ou autre,

par un gommage léger de la surface.

Le béton a un aspect très naturel, car il est composé d'agrégats calcaires locaux concassés,

de sables locaux naturellement colorés et surtout de ciment blanc

qui procure aux murs cette couleur lumineuse et douce, proche de la pierre.

Le parement est désactivé, afin de rendre visible la pierre et le sable. 

 

Le bois des brise soleil :

Le choix s'est porté vers un bois local, malheureusement peu exploité : le robinier

C'est un bois très dur et résistant, ne nécessitant aucun traitement.

C'est un bois régional durable.

L'alliance des 2 bois + béton de calcaire donnent à l'ensemble un aspect très naturel,

en plus du caractère qualitatif. 

Afin d'éviter les déformations fréquentes avec le robinier, chaque lame de brise soleil

est faite de 2 lampes assemblées et collées formant un angle ouvert.

Ce "pli" rempli parfaitement son rôle de raidisseur, en plus de l'apport esthétique de ce détail.