hervĂ© beaudouin  -  benoĂ®t engel   I   architectes

CONSERVATOIRE MARIN MARAIS  - Les Sables d'Olonne (VendĂ©e)  - 2011  - Architectes : HervĂ© Beaudouin et BenoĂ®t Engel

 

 

Faisant face à l'Abbaye Sainte-Croix, (Monument historique accueillant le Musée),

le bâtiment devait trouver un rapport frontal avec le bâtiment historique.

 

Le programme comportait des éléments de jauges variées et de hauteur variées.

La composition gĂ©nĂ©rale du bâtiment s’appuie sur le fractionnement des volumes et la diffĂ©renciation des deux façades principales.

Cette solution simple, permet de régler les deux contraintes essentielles du programme :

produire des volumes de tailles variées aussi bien en plan qu’en hauteur,

obtenir une bonne isolation phonique entre les volumes et une acoustique interne performante.


CotĂ© Abbaye, le rythme est donnĂ© par des piles rĂ©gulières habillĂ©es de pierre de gneiss, 
analogues à celle des contreforts de l’Abbaye.

Il répond au mieux à l’ordonnancement du monument en reprenant sa principale caractéristique.
L’entrĂ©e, au centre, est parfaitement identifiable ce qui confère Ă  l'ensemble, par le jeu de la symĂ©trie, 
un caractère monumental.

Les volumes indĂ©pendants sont ensuite greffĂ©s sur la grande galerie Nord/Sud qui permet ainsi d’accĂ©der aux diffĂ©rentes salles de rĂ©pĂ©tition,

ainsi qu’à la médiathèque.

Les salles nĂ©cessitant une isolation acoustique optimisĂ©e, sont sĂ©parĂ©es des espaces communs, par des locaux tampons.

Leur forme trapézoïdale est destinée à limiter les phénomènes d’échos.

Ces formes irrégulières favorisent une acoustique de qualité.

Côté Abbaye, le toit est couvert d'ardoise naturelle. Un grand chêneau en béton, longitudinal recueille les eaux de pluie.

 

Côté Est, les volumes sont habillés, en partie basse, de pierre de gneiss, sous forme d'un "mur manteau" traité par un muraillage de pierres calées.

La pierre n'est pas collée au bâtiment mais est détachée de celui-ci.

Le vide est drainé au pied du mur, par des barbacanes.