hervé beaudouin  -  benoît engel   I   architectes

MUSEE DES ARTS DU COGNAC   - Cognac (Charente)  - 2004  - Architectes : Hervé Beaudouin - Benoît Engel - Jean Jacques Bégué - Bernard Peyrichou

 

 

Le musée s'inscrit dans l'Hôtel-Perrin-de-Boussac, à proximité des quais de La Charente, dans le centre ancien de Cognac.

L'Hôtel est formé de deux bâtiments de style Renaissance, l'un du XVIème siècle et l'autre du XVIIème siècle.

 

L'architecture du Musée comprend une partie ancienne, reconvertie et réhabilitée,

et une partie neuve composée du bâtiment d'accueil et de deux galeries, encadrant un espace planté de vignes.

Ces deux galeries donnent accès à un grand chai entièrement reconstruit.

L'ensemble des bâtiments ayant subi un important incendie.

Le projet a été l'occasion de retrouver l'ancien rempart, ainsi que les fondements d'une tour défensive.

La galerie sud est installée, sur le rempart, comme un chemin de ronde.

Ce projet développe, à grande échelle, l'emploi du béton de calcaire mis au point pour les murs de la Cour Michelet à NIORT.

Le béton a été coulé par strates successives de 80 cm avec des coffrages sauteurs faits avec des rehausses de banches métalliques.

Les galeries sont construites, suivant cette technique, par la même entreprise que la Cour Michelet. (Entreprise Legrand).
D'importants porte à faux, montrent que cette formulation, permet les mêmes performances que le béton standard. 

Les murs ont une épaisseur particulièrement importante de 40 cm.

Les murs ne sont pas isolés.

Le traitement de la surface est exactement identique à l'intérieur et à l'extérieur.

Des fentes verticales et horizontales, font pénétrer la lumière de façon mesurée.

Les vitrages de ces fentes sont posés, à même le béton, dans des feuillures ménagées dans le béton.

La fixation des vitrages est faite par des parecloses en chêne.

Cette solution avait été expérimentée dans le Centre de Rencontres à Niort.

La douve du rempart a été reconstituée.

Un "oriel" en verre et en plaques d'acier massif de 5 cm d'épaisseur, incrustées dans l'ancien rempart, domine la Place de la Salle Verte

et permet d'apercevoir la Charente, au bout de la Place. (Réalisé par Jérôme Marchet de Chef-Boutonne Deux-Sèvres).

La place de la Salle verte a également été recomposée avec l'aide de Florence Marty, Architecte - Paysagiste, à l'occasion du projet.

Le parcours, les thèmes et la scénographie ont été particulièrement étudiés, afin de mettre en valeur l'histoire du produit, le Cognac,

mais également des industries annexes qui se sont développées autour de ce produit : verrerie, imprimerie, emballage, bouchons, etc …

 

La scénographie et muséographie ont été assurées, selon les secteurs par :

Hervé Beaudouin et Benoît Engel

Jean Jacques Bégué

Ducks Sceno

Intérieur du musée

Plans et dessins